ENTRETIENS PUBLIES DE MARGUERITE DURAS
PUBLISHED INTERVIEWS


                         
1953
1956
1957
1958
1959
1960
1961
1962
1963
1964
1965
1966
1967
1968
1969
1970
1971
1972
1973
1974
1975
1976
1977
1978
1979
1980
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016










1953
 

« “Espoirs et promesses d’automne” ». Interview avec Marguerite Duras ». Le Soir 17 octobre 1953, p. 7.

[Adrien Jans]

 

1956

« Du théâtre malgré moi ». Demain, 20 septembre 1956.

[André Calas]

 

« “J’ai écrit une pièce de théâtre sans le savoir” ». L’Information, 15 septembre 1956.

[Yvonne Donon]

 

« Rencontre avec Marguerite Duras ». La Gazette de Lausanne nº 41, 18-19 février 1956, p. 10.

[Clarisse Francillon]

 

« Rendez-vous dans un square avec Marguerite Duras ». Le Monde, 18 septembre 1956, p. 8.

[Claude Sarraute]

 

« Le Square. Un roman de Marguerite Duras était conçu comme une pièce ». Franc-Tireur, 14 septembre 1956.

[Henri Marc]

 

1957

« Bataille, Feydeau et Dieu ». France-Observateur, 12 décembre 1957, pp. 20-21.

[Duras interviewe Georges Bataille.]


1958


« Le Barrage est mon histoire ». L’Express, 8 mai 1958, p. 22.

 

« La Reine des nègres vous parle des blancs ». France-Observateur, 20 février 1958, pp. 13-14.

[Duras interviewe Sarah Maldoror à propos des Nègres de Jean Genet.]


1959


 

« Conversation with Marguerite Duras ». Sight and Sound 29, 1, hiver 1959/60, pp. 16-17.

[Richard Roud]

 

« Les impressions de Marguerite Duras ». Cinéma 59, nº 38, juillet 1959, pp. 14-15.

[Michel Delahaye]

 

« “Non, je ne suis pas la femme d’Hiroshima” ». Les Nouvelles Littéraires, 18 juin 1959, pp.  1, 4.

[André Bourin]

 

« Réponses à l’enquête auprès d’intellectuels français ». Le 14 Juillet nº 3, 18 juin 1959, pp. 2-15.

[Avec une contribution de Marguerite Duras, pp. 5-6.]

 

« Uneuravek. ». L’Express, 22 janvier 1959, pp. 27-28.

                    [Duras interviewe Raymond Queneau.]

1960

 

« “C’est l’ennui qui m’a poussée à écrire” ». La Tribune de Lausanne, 23 octobre 1960, p. 7.

[Catherine Valogne]

 

« La Comédienne et la romancière ». Afrique-Action, 17 octobre 1960, pp. 23-24.

[Duras interviewe Jeanne Moreau]

 

« Entretien avec Marguerite Duras ». L’Express, 30 juin 1960, pp. 36-38.

[Madeleine Chapsal]

 

« Marguerite Duras, Alain Resnais et Peter Brook ». Radio Cinéma TV nº 533, 3 avril 1960.

[Claude-Marie Trémois]

 

1961

« L’Écrivain d’aujourd’hui qui a le mieux compris l’amour ». Elle nº 801, 28 avril 1961, pp. 146-51.

[Marlyse Schaeffer]

 

« Marguerite Duras ». La Revue de Paris 68, nº 11, novembre 1961, pp. 129-32.

[Denise Bourdet]

 

« Une seule et même chose ». Réforme, 23-30 juillet 1961, p. 9.

[Réponse à un questionnaire de André Marissel sur « Les écrivains et le cinéma ».]

 

« Le Silence de millions d’hommes m’oppresse ». Libération, 10 mai 1961.

[Nicole Zand]

 

« Tendre et douce Nadine d’Orange ». France-Observateur 12 octobre 1961, p. 17-18.

[Interview par Marguerite Duras.]


 1962

« Entretien avec un “voyou” sans repentir ». France-Observateur nº 625, 26 avril 1962, pp. 11-12.

 

« “Le Mot ‘objectivité’ me fait fuir” dit Marguerite Duras à propos de son dernier récit. L’Après-midi de M. Andesmas ». Le Monde, 20 janvier 1962, p. 8.

[Thérèse de Saint-Phalle]

 

« Propos d’un “voyou” sans repentir ». France-Observateur, 10 mai 1962, pp. 17-18.


1963
 

« L’Auteur de Hiroshima mon amour vous parle C. Réalités 206, mars 1963, pp. 90-96.

[Alain Hervé]

 

« “C’est la Seine-et-Oise qui est coupable” ». Le Monde, 22 février 1963, p. 12.

[Nicole Zand]

 

« Entretien. Marguerite Duras ». L’Express, 21 février 1963, pp. 26-27.

[Madeleine Chapsal]

 

« “Les Hommes de 1963 ne sont pas assez féminins” ». Paris-Théâtre nº 198, 1963, pp. 32-37.

[Pierre Hahn]

 

« Marguerite Duras. A Leading French Novelist-Playwright Expounds Her Point of View ». Theatre Arts nº 47, 11 novembre 1963, pp. 22-24.

[Harold Hobson]

 

« Marguerite Duras cherche la liberté et la vérité dans le crime ». Combat, 16-17 février 1963, p. 9.

[Jean Claude Kerbourc’h]

 

« Marguerite Duras. Le Vertige et l’absurde ». Les Nouvelles Littéraires, 21 février 1963, p. 11.

[Claude Cézan]

 

« Un mélo qui devrait faire rire ». Les Lettres Françaises, 21-27 février 1963, p. 6.

[Jacqueline Autrusseau]


 1964

« “Le Bonheur n’est pas ce qui m’intéresse le plus” : Marguerite Duras ». In Pierre Dumayet, Vu et entendu : 105-09. Paris, Stock, 1964. 213 p.

[Pierre Dumayet]

 

« Comment peut-on être “femme de lettres” ? Enquête d’Anne Germain ». Les Nouvelles Littéraires nº 1928, 13 août 1964, p. 3.

[Réponses de Françoise Mallet-Joris, Christiane Rochefort, et Marguerite Duras. Titre de la réponse de Duras « J’ai peur, j’ai très peur ».]

 

« Une journée étouffante et cruelle ». La Gazette de Lausanne nº 219, 19-20 septembre 1964, p. 27.

[C.M.]

 

« Marguerite Duras ». Cinéma 64, nº 88, juillet-août 1964, pp. 123-24. [« Pickpocket »]

[Réponse à un questionnaire.]

 

« Le Ravissement de Lol V. Stein ». Les Lettres Françaises nº 1027, 30 avril-6 mai 1964, p. 5.

[Tristan Renaud]

 
1965


« La Confidence n’est jamais privée ». L’Humanité-Dimanche, 21 novembre 1965.

[Charles Sylvestre]

 

« Des enfants parlent des enfants ». Le Nouvel Observateur, 3 juin 1965, pp. 12-14.

[Duras, assistée par Peter Brook, interroge des enfants (Frédéric, Laurent, Didier, et Sabine) sur le roman de Brook, Lord of the Flies.]

 

« Une interview de Marguerite Duras ». Paris-Normandie, 2 avril 1965.

[Jacques Vivien]

 

« “J’ai ri en écrivant Les Eaux et forêts” » Le Monde, 7 octobre 1965, p. 16.

[Claude Fléouter]

 

« Marguerite Duras réalisateur. La Musica ». Les Lettres Françaises, 7 juillet 1965, p. 23.

[Lia Lacombe]


« Marguerite Duras s’amuse ». Les Nouvelles Littéraires, 2 décembre 1965, p. 15.

[Claude Cézan]

 

« Les Recalés de l’écriture ». Le Nouvel Observateur, 22 avril 1965, pp. 22-23.

[Duras interviewe Raymond Queneau, Jean Paulhan, Dominique Aury, et Jean-Claude Brisville.]

 

« Vivre seule ». Le Nouvel Observateur, 29 septembre 1965, pp. 18-19.

[Duras interviewe Jeanne Moreau.]


1966

 

« Attentats à la pudeur. Entretien ». Le Nouvel Observateur, 16-22 novembre 1966, pp. 42-45.

[Jean-François Held]

 

« Gugusse, c’est moi! . . . ». Le Nouvel Observateur, 12-18 octobre 1966, pp. 45-46.

[Duras interviewe Georges Michel]

 

« “Je veux faire un anti-Hiroshima ». Paris-Normandie, 3 juin 1966.

[Pierre Maillard]

 

« Marguerite Duras collabore à la mise en scène de La Musica ». Combat, 13 juin 1966, p. 7.

[René Quinson]

 

« Marguerite Duras part en guerre contre l’exotisme ». Le Figaro, 13 janvier 1966, p. 16.

[Claudine Jardin]

 

« Pourvu que ça marche !” ». Arts, 27 juillet-2 août 1966, p. 6.      

[Anne Capelle]

 

« Quand Marguerite Duras joue de la Musica ». Arts & Loisirs nº 18, 26 janvier-1er février 1966, p. 6.

[Sonia Lescaut]

 

« Tordre le cou au social balzacien ». La Tribune de Genève, 9-10 juillet 1966, p. x.

[Jean Vuilleumier]

 

1967


« L’Amour est un devenir constant comme la révolution” ». Le Monde, 7 mars 1967, p. 24.

[Yvonne Baby]

 

« Interview avec Marguerite Duras ». Paris Magazine nº 1, 1967, pp. 18-21.

[Jean-Michel Fossey]

 

« Entretien de Marguerite Duras avec Jean Schuster ». Archibras nº 2, octobre 1967.

[Jean Schuster]

 

« Marguerite Duras se met en scène ». Les Nouvelles Littéraires nº 2104, 28 décembre 1967, p. 13.

[Claude Cézan]

 

« Marguerite Duras. “Un silence peuplé de phrases” ». Synthèses nº 254-55, août-septembre 1967, pp. 42-50.

[Hubert Nyssen]

 

« La Séduction de la folie. L’Amante anglaise de Marguerite Duras ». Le Monde [des livres],   29 mars 1967, pp. 1, 2.

[Jacqueline Piatier]

 

1968


« Avant-première. Deux pièces de Marguerite Duras au Théâtre Gramont ». Les Lettres Françaises nº 1215, 3-9 janvier 1968, p. 22.

                        [Emile Copfermann]

 

« Avant-première. Un microscope au T.N.P ». Les Lettres Françaises nº 1262, 18-23 décembre 1968, p. 20.

[Claude Régy et Jacqueline Autrusseau]

 

« Dix questions à Marguerite Duras ». Aux écoutes, 10-16 janvier 1968, p. 32.

[Katia Klein]

 

« Entretien avec Marguerite Duras. L’Amante anglaise ou la chimie de la folie ». Le Monde, 20 décembre 1968, p. 12.

[Claude Sarraute]

 

« Marguerite Duras. Irreligious Salvationist ». The Guardian, 7 septembre 1968, p. 6.

[Langley Lee]

 

« La Vie des mots ». Le Monde, 6 janvier 1968, p. 13.

[Claude Sarraute]


1969


« La Destruction la parole ». Cahiers du cinéma nº 217, novembre 1969, pp. 45-57.

[Jean Narboni et Jacques Rivette]

 

« La Folie me donne de l’espoir ». Le Monde, 17 décembre 1969, p. 23.

[Yvonne Baby]

 

« Lu par Pierre Dumayet, commenté par Marguerite Duras. “Détruire, dit-elle” ». Le Monde [des Livres], 5 avril 1969, p. 11.

[Pierre Dumayet]

 

« Marguerite Duras (La Chaise longue). “La caméra, c’est tous les autres et nous” ». Les Lettres Françaises nº 1290, 2-8 juillet 1969, pp. 17-18.

[Gérard Langlois]

 

« Qui est-ce ? Entretien secret ». La Quinzaine littéraire nº 80, 1-15 octobre 1969, pp. 8-10.

[Pierre Bourgeade]


1970

« Duras Telle Quelle ». Le Nouvel Observateur nº 270, 12-18 janvier 1970, p. 36.

[Philippe Sollers]


 1971

« Asking for the Impossible ». The Guardian, 13 juillet 1971, p. 8.

[Nina Sutton]

 

« Interviews avec Marguerite Duras et Gabriel Cousin ». The French Review 44, 4, mars 1971, pp. 653-64.

[Bettina Knapp]

 

« Marguerite Duras interviewe Bacon ». La Quinzaine littéraire nº 129, 16-30 novembre 1971, pp. 16-17.


 

1972



« Duras l’étrangère ». L'Express, 24 janvier 1972, p. 86.

[François-Marie Banier]

 

« Entretien libre avec Marguerite Duras ». In Alain Vircondelet, Marguerite Duras ou le temps de détruire: 162-70. Paris: Seghers, 1972. 190 p.

[Alain Vircondelet]

 

« An Interview with Marguerite Duras ». Contemporary Literature 13, 4, 1972, pp. 402-22.

[Germaine Brée]

 

« Marguerite Duras en toute liberté ». Cinéma 72, nº 165, avril 1972, pp. 48-51.

[Fernand Dufour]

 

1973

« Interview with Marguerite Duras ». Studies in the Twentieth Century 11-12,  printemps/automne 1973, pp. 78-86.

[Bettina Knapp]


« Marguerite Duras. 2 films ». Art Press nº 6, septembre-octobre 1973, p. 31.

[Benoît Jacquot]

 

« Marguerite Duras. Interview ». In Suzanne Horer et Jeanne Socquet, La Création étouffée, pp. 172-87. Paris, Pierre Horay, 1973. 237 p.

 

1974


« Ce que parler ne veut pas dire … ». Les Nouvelles Littéraires nº 2429, 15-21 avril 1974, p. 3.

[Jean-Louis Ezine]

 

« Du livre au film ». Revue du cinéma. Image et son nº 283, avril 1974.

[Fernand Dufour]

 

« Il y a comme des cris mais silencieux ». Tel Quel nº 59, été 1974, pp. 97-99.

[Xavière Gauthier]

 

« Marguerite Duras. Interview ». In Marguerite Duras tourne un film ... Paris, Editions Albatros, (Ça Cinéma), 1974, pp. 100-28.

[Nicole-Lise Bernheim]

 

« Marguerite Duras tourne India Song. Texte, théâtre, film et interview ». Le Monde, 28-29 juillet 1974, p. 18.

[Colette Godard]

 

1975


« Dépossédée ». In [Textes de Duras dans François Barat et Joël Farges, dir. Marguerite Duras, Paris, Albatros, 1975, pp. 75-91.

[Xavière Gauthier]

 

« Entretien avec Marguerite Duras ». Cinéma 75, nº 200, juillet-août 1975, pp. 102-15.

[Jacques Grant]

 

« India Song. A Chant of Love and Death ». Film Comment 11, nº 6, novembre-décembre 1975, pp. 52-55.

[Janet Dawson]

 

« India Song and Marguerite Duras ». Sight and Sound 45, no. 1, hiver 1975-1976, pp. 32-35.

[Carlos Clarens]

 

« An Interview with Marguerite Duras ». Signs. Journal of Women, Culture and Society 1, no. 2, hiver 1975, pp. 423-34.

[Susan Husserl-Kapit]

 

« Marguerite Duras et India Song ». Construire nº 30, 23 juillet 1975, p. 5.

[Ritta Mariancic]

 

« Marguerite Duras’s Passage to India ». The Times, 3 décembre 1975, p. 11.

[Melinda Camber Porter]

 

« Parce que le silence est féminin ». Cinématographe nº 13, mai-juin 1975, pp. 22-24.

[Pierre Bregstein]

 

« Rencontres des Cahiers Renaud-Barrault [24 octobre 1975] ». Cahiers Renault-Barrault nº 91, 1975, pp. 3-26.

[Madeleine Renaud, Jean-Louis Barrault, Claude Régy, spectateurs et acteurs de la Compagnie Renaud-Barrault]

 

1976

« “Ça me touche là où je crie” ». Libération, 15 juin 1976, p. 14.

[Absis]

 

« “Je ne me laisserai pas récupérer…” ». Les Nouvelles Littéraires, nº 2560, 25 novembre-1er décembre 1976, p. 14.

[Anne de Gasperi]

 

« Marguerite Duras tourne Des journées entières dans les arbres ». Télérama, 1-4 mai 1976, pp. 76-78.

[Alain Remond]

 

« Reportage. D’India Song à Véra Baxter, Marguerite Duras et les vertus de l’ellipse ». Le Figaro, 28 avril 1976, p. 29.

[Pierre Montaigne]

 

« Son nom de Venise dans Calcutta désert. Entretien avec Marguerite Duras ». Écran nº 49,  15 juillet 1976, pp. 62-63.

[Claire Clouzot et Absis]

 

1977


« Un acte contre tout pouvoir ». Cinéma 77, nº 223, 1977, pp. 48-58.

[Jacques Grant and Jacques Frenais]

 

« “Le Désir est bradé, saccagé. On libère le corps et on le massacre”, dit Marguerite Duras ». Marie-Claire nº 297, 1977, pp. 260–62, 267–74, 323.

[Michèle Manceaux]

 

« Entretien avec Marguerite Duras." Jeune Cinéma nº 104, juillet-août 1977, pp. 16-21.

[René Prédal]

 

« Entretien avec Marguerite Duras ». Rouge, 11 février 1977, pp. 10-12.

 

« Entretien avec Michelle Porte ». In Le Camion, suivi des Entretiens avec Michelle Porte. Paris, Minuit, 1977, pp. 85-136.

 

« Le Feu d’artifice de Marguerite Duras ». Le Point nº 230, 14 février 1977, pp. 83-85.

[Jack Gousseland]

 

« “L’Important c’est le texte” ». Les Nouvelles Littéraires nº 2608, 27 octobre-3 novembre 1977, p. 12.

[Claude Régy]

 

« Irrésistible et jalouse, Madeleine ». Les Nouvelles Littéraires, 17 février 1977, p. 32.

[Anne de Gasperi]

 

« “Je hais la narration au cinéma” ». Le Quotidien de Paris, 8 juin 1977, p. 13.

[Anne de Gasperi]

 

« Marguerite Duras ». Cinématographe nº 32, 1977, pp. 25-28.

[Jean-Claude Bonnet et Jacques Fieschi]

 

« Marguerite Duras explique sa vision politique ». Le Quotidien de Paris, 26 mai 1977, p. 13.

[Anne de Gasperi]

 

« Renaud-Duras. Une profonde connivence ». Le Quotidien de Paris, 9 février 1977, p. 13.

[Anne de Gasperi]

 

« The Road to Truth ». Guardian Weekly 117, 8, 21 août 1977, p. 14.

 

« Son nom Marguerite Duras . . . ». Elle , 28 février 1977, pp. 12-13.

[René Bernard]

 

« La Voie du gai désespoir ». Le Monde, 16 juin 1977, pp. 1, 21. G2

[Claire Devarrieux]

 

1978

« L’État sauvage du désir ». Le Quotidien de Paris, 27 juin 1978, p. 13.

[Anne de Gasperi]

 

« En messe om kærlighed og død » [Une messe d’amour et de mort],

[Janet Dawson]

 

« La Nuit sur le navire de Marguerite Duras ». Le Figaro, 2 août 1978, p. 13.

[Pierre Montaigne]

 

1979

« En effeuillant la marguerite ». Libération, 22 mars 1979, pp. 15-16.

[Patrick Duval]

 

« Interview ». Art Press International 24, janvier 1979, p. 4.

[Catherine Francblin]

 

Le “Navire Night” ou l’embarcation du désir ». Les Nouvelles Littéraires nº 2679, 22-29 mars 1979, p. 13.

[Anne de Gasperi]

 

« Son nom de Venise dans Calcutta désert » in Marguerite Duras [par Marguerite Duras] 1979: 93-97.

[Pierre et François Barat]

 

1980

« L’Homme tremblant ». Les Cahiers du cinéma nº 318, décembre 1980, pp. 5-13.

[Duras interviewe Elia Kazan]

 

« Le Malheur merveilleux. Pourquoi mes films ? ». Les Cahiers du cinéma, juin 1980, pp. 79-86.

 

« The Thing ». Gai Pied 20, novembre 1980, p. 16.

[Rolland Thélu]

 

1981

« “Agatha est le premier film que j’écris sur le bonheur” ». Les Cahiers du cinéma nº 323-324, mai 1981, pp. 64-65.

 

« Conférence de presse du 8 avril 1981 (tenue dans les bureaux de la Cinémathèque québécoise) ». 15-28.

 

« Interview du 11 avril 1981 (émission “Femmes d’aujourd’hui”, Radio-Canada) ». 43-53.

[Françoise Faucher]

 

« Interview du 12 avril à Montréal et du 18 juin 1981 à Paris ». In Lamy, Suzanne et André Roy, dir. Marguerite Duras à Montréal. Montréal, Spirale, 1981, pp. 55-71.

[Suzanne Lamy]

 

« Interview du 12 avril 1981 (pour La Vie en rose) ». In Lamy, Suzanne et André Roy, dir. Marguerite Duras à Montréal. Montréal, Spirale, 1981, pp. 73-77.

[Danièle Blain]

 

« “Je vais faire un film avec Godard” ». Le Quotidien de Paris, 3 février 1981, p. 13.

[Anne de Gasperi]

 

« Marguerite Duras, “Voter Giscard, c’est voter contre Lech Walesa” ». Les Nouvelles Littéraires, 7-14 mai 1981, p. 22.

[Jane Hervé]

 

« Rencontre du 10 avril 1981 (après la projection du Camion à la Cinémathèque québécoise) ». In Lamy, Suzanne et André Roy, dir. Marguerite Duras à Montréal. Montréal, Spirale, 1981, pp. 29-41.

 

1982

« Conversation avec Marguerite Duras et Yann Andréa [2 juin 1982] ». In Papin, Lilianne. L'Autre Scène. Le Théâtre de Marguerite Duras. Saratoga, Amna Libri (Stanford French and Italian Studies, 54), 1982, pp. 153-62.

                        [Liliane Papin]

 

« Des amours incestueuses. Marguerite Duras et Marguerite Yourcenar racontent… ». Le Français dans le Monde nº 167, février-mars 1982, pp. 75-78.

[Jacques Pécheur]

 

« Sur le pont du Nord un bal y est donné ». Le Monde, 25 mars 1982, pp. 15-16.

[Duras interviewe Jacques Rivette.]


1983


« Au Théâtre du Rond-Point Marguerite Duras met en scène sa dernière pièce, Savannah Bay, écrite pour Madeleine Renaud et Bulle Ogier ». Le Quotidien de Paris, 30 septembre 1983, p. 34.

[Armelle Heliot]

 

« C’est fou c’que j’peux t’aimer ». Libération, 4 janvier 1983, pp. 22-23.

[Didier Eribon] [Yann Andréa interviewe Duras]

 

« Le Décor de Savannah Bay ». Cahiers du Cerf XX nº 106, 1983, pp. 7-12.

[Roberto Plate]

 

« Entretien avec Marguerite Duras ». Alternatives théâtrales nº 14, mars 1983, pp. 10-15.

[Jacqueline Aubenas]

 

« “Il n’y a sans doute rien de plus difficile que de décrire un amour” ». Le Matin, 19 septembre 1983, pp. 26-29.

        [Gilles Costaz]

 

« “Je suis muette devant le théâtre que j’écris” ». Le Matin, 3 juin 1983, pp. 97-99.

[Gilles Costaz]

 

1984


« “Ce qui arrive tous les jours n’arrive qu'une seule fois” ». Le Matin, 28 septembre 1984, p. 28.

[Gilles Costaz]

 

« Duras à l’état sauvage ». Libération, 4 septembre 1984, p. 28.

[Marianne Alphant]

 

« “Ils n’ont pas trouvé de raisons de me le refuser” ». Libération, 13 novembre 1984, pp. 29-30.

[Marianne Alphant]

 

« L’Inconnue de la rue Catinat ». Le Nouvel Observateur, 28 septembre-4 octobre 1984, pp.  52-54.

[Hervé Le Masson]

 

1985


« L’Amant magnifique ». L’Autre Journal [mensuel] nº 5, mai 1985. L’Autre Journal [hebdo] nº 16, 11-17 juin 1986, pp. 48-50.

[Duras interviewe Aline Isserman.]

 

« Avril 45. Nuit et Duras ». Libération, 17 avril 1985, p. 37.

[Marianne Alphant]

 

« “Comment ne pas être effrayée par cette masse fabuleuse de lecteurs” ». Lire, janvier 1985.

[Pierre Assouline]

 

« “Dans les jardins d’Israël il ne faisait jamais nuit”. Entretien avec Marguerite Duras ». Cahiers du Cinéma nº 374, juillet-août 1985, pp. 5-12.

[Pascal Bonitzer, Charles Tesson et Serge Toubiana]

 

« Demain, les hommes ». Le Matin, 3 octobre 1985, p. 16.

[Gilles Costaz]

 

« L’Excès-l’usine. Marguerite Duras et Leslie Kaplan ». L’Autre Journal [mensuel] nº 5, mai 1985, pp. 54-58.

[Duras interviewe Leslie Kaplan.]

 

« L’Insomnie creuse l’intelligence [20 novembre 1983] ». In Michèle Manceaux. Éloge de l'insomnie : 31-44. Paris, Hachette, 1985. 289 p.

                    [Michèle Manceaux]

« Musica Duras, Acte II ». Le Matin, 25 mars 1985, p. 23.

[Gilles Costaz]

 

« Pourquoi écrivez-vous ? ». Libération [numéro spécial ], mars 1985. Repris in Jean-François Fogel et Daniel Rondeau, éds. Pourquoi écrivez-vous ? 400 écrivains répondent : 190-91. Paris, Le Livre de poche. 1988.

[Réponse de Marguerite Duras à un questionnaire.]

 

« A Vintage Year for Duras ». The International Herald Tribune, 22 mars 1985, p. 7.

[Mary Blume]

 

1986

« Africa, Africa ». L’Autre Journal [hebdo] nº 4, 19-25 mars 1986, pp. 24-33.

[Duras interviewe François Mitterrand.]

 

« Le Bureau de poste de la rue Dupin ». L’Autre Journal [hebdo] nº 1, 26 février-4 mars 1986, pp. 31-40.

[Duras interviewe François Mitterrand.]

 

« Le Ciel et la terre ». L’Autre Journal [hebdo] nº 3, 12-18 mars 1986, pp. 26-34.

[Duras interviewe François Mitterrand.]

 

« Le Dernier pays avant la mer ». L’Autre Journal [hebdo] nº 2, 5-11 mars 1986, pp. 33-40.

[Duras interviewe François Mitterrand.]

 

« Duras tout entière… ». Le Nouvel Observateur, 14-20 novembre 1986, pp. 24-25.

[Pierre Bénichou et Hervé Le Masson]

 

« L’Innocence infernale de Roger Knobelspiess ». L’Autre Journal [hebdo] nº 3, 12-18 mars 1986, pp. 79-85.

[Duras s’entretient Thierry Lévy.]

 

« Jean-Marie Tjibaou, kanak ». L’Autre Journal [hebdo] nº 13, 22-28 mai 1986, pp. 12-17.

[Duras interviewe Jean-Marie Tjibaou.]

 

« “La Littérature est illégale ou elle n’est pas” ». Le Matin, 14 novembre 1986, pp. 24-25.

[Gilles Costaz]

 

« Marguerite Duras par Anne Sinclair ». Elle, 8 décembre 1986, pp. 66-69.

[Anne Sinclair]

 

« Melodien der blev ved ». Samvirke 59, 3, 1986, pp. 30-32.

[Lone Backe]

 

« La Nouvelle Angoulême ». L’Autre Journal [hebdo] nº 11, 7-13 mai 1986, pp. 24-34.

[Duras interviewe François Mitterrand.]

 

« Parler des otages ou ne pas parler des otages ». L’Autre Journal [hebdo] nº 5, 26 mars-2 avril 1986, pp. 10-12.

[Duras interviewe Joëlle Kaufmann.]

 

« Tchernobyl, la mort géniale ». Le Matin, 4 juin 1986, pp. 2-3.

[Gilles Costaz]

 

1987

« À tort et à travers Le Matin ». Le Matin, 23 juin 1987, pp. 22-23.

[Gilles Costaz, Sophie Fontanel et J.-P. Iommi-Amunategui]

 

« Au peigne fin. Marguerite Duras ». Lire nº 136, janvier 1987, pp. 97-99.

[André Rollin]

 

« Comme une messe de mariage ». Le Nouvel Observateur, 16-22 octobre 1987, pp. 60-61.

[Didier Eribon]

 

« Duras dans les régions claires de l’écriture ». Le Journal Littéraire nº 2, décembre 1987-janvier 1988, pp. 126-27.

[Colette Fellous]

 

« Duras, de gauche complètement ». Globe nº 13, janvier 1987, pp. 29-33.

[Parodie réalisée par Michel Bergain proposant à Duras la fonction de Ministre de la Culture dans un nouveau gouvernement socialiste.]

 

« Duras-Platini. Le stade de l’ange ». Libération, 15 décembre 1987, pp. 31-32.

[Duras interviewe Michel Platini.]

 

« Emily L. ou le procès de l’homme ». Elle, 9 novembre 1987, pp. 114-15.

[Françoise Ducout et Pierrette Rosset]

 

« L’Exacte Exactitude de Denis Belloc ». Libération, 19-20 septembre 1987, pp. 32-33.

[Duras interviewe Denis Belloc.]

 

« La Lecture. Un bonheur sans mélange ». Elle, 31 août 1987, pp. 24-25.

[Questionnaire par Pierrette Rosset avec les réponses de Marguerite Duras et d’autres.]

 

« Le Livre, un plaisir partagé ». Elle, 23 mars 1987, pp. 76-88.

[Questionnaire par Pierrette Rosset et Françoise Ducout avec les réponses de Marguerite Duras et d’autres.]

 

« Pour Duras, le plus beau c’est Hulot ». Libération, 27 novembre 1987, p. 53.

[Pierre Léon et Brigitte Ollier]

 

« Qu’est-ce que c’est que ce jeu-là ? Démoniaque et divin ». Libération, 14 décembre 1987, pp. 30-31.

[Duras interviewe Michel Platini.]

 

1988

« Duras est sexy ! ». Globe nº 30, juillet-août 1988, pp. 79-83.

[Pierre Bergé]

 

« Duras en liberté ». Télé 7 jours, 26 juin 1988, pp. 48-49.

[Carole Sandrel]

 

« Intervista a Marguerite Duras [juin 1987] ». Micromégas nº 15, juin-août 1988, pp. 41-42.

[Flavia Celotto]

 

« La letteratura è femmina ». Corriere della sera (corriere cultura), 24 janvier1988, p. 2.

[Paolo Tortonese]

 

« Parler, dit-elle ». Télérama nº 2006, 22 juin 1988, pp. 45-48.

[Jean-Claude Raspiengeas]

 

« L’ultima immagine del mondo. Conversazione con Marguerite Duras ». In Marguerite Duras, L’amante inglese : 137-53. Torino, Einaudi, 1988. Réimprimé dans Edda Melon, Salva con nome, pp. 169-79. Torino, Trauben, 2004. 179 p.

 

1989

« Le Coupeur d’eau. Représentation littéraire de la vie. Entretien avec Marguerite Duras ». Autrement nº 104, février 1989, pp. 16-21.

[Michel Marcus]

 

« “J’ai toujours désespérément filmé . . .” ». Cahiers du Cinéma nº 426, décembre 1989, pp.  62-66.

[Colette Mazabrard]


Pallota della Torre, Leopoldina. Marguerite Duras. La passione sospesa. Milano, La Tartaruga, 1989. 125 p. (Traduit en français sous le titre La passion suspendue. Paris, Seuil, 2013).


 

1990



« Des années entières dans les livres ». Les Inrockuptibles nº 21, 1990, pp. 110-15.

[Renaud Monfourny]


« Duras-Godard ». Magazine littéraire,  nº 278 46-48. [fragments]

[Colette Fellous]

 

« Duras parle du nouveau Duras ». Elle, 15 janvier 1990, pp. 38-39.

[Pierrette Rosset]

 

« Duras. 89-90 ». L’Événement du jeudi, 1er-7 février  1990, pp. 84-87.

[Jean-Marcel Bouguereau]

 

« Duras. Un mondo di paure ». Corriere della sera, 25 janvier 1990, p. 3.

[Ulderico Munzi]

 

« Un itinéraire politique ». Magazine littéraire, nº 278, 1990, pp. 36-40.

[Aliette Armel interviewe Dionys Mascolo, en particulier à propos de Duras]

 

« “J’ai vécu le réel comme un mythe” ». Magazine littéraire nº 278, 1990, pp. 18-24. (voir nº 513, 2011).

[Aliette Armel]

 

« Marguerite retrouvée ». Le Nouvel Observateur, 24-30 mai 1990, pp. 129-33.

[Frédérique Lebelley]

 

« Résurrection d’une superstar ». France-Soir, 1er février 1990, p. 9.

[Jean-Claude Lamy]

 

« La Vie Duras ». Libération, 11 janvier 1990, pp. 19-21.

[Marianne Alphant]

 

1991

« Duras dans le parc à amants ». Libération, 13 juin 1991, pp. 26-27.

[Marianne Alphant]

 

« “Je suis pour les femmes de plus en plus” ». France-Soir, 20 juin 1991, p. 11.

[Jean-Claude Lamy]

 

« La Lanterne magique de Marguerite Duras ». Le Figaro, 7 février 1991, p. 29.

[Gilbert Guez]

 

« The Life and Loves of Marguerite Duras ». The New York Times Magazine, 20 octobre 1991, pp. 44-53, 60-61.

[Leslie Garis]

 

« Marguerite Duras ». Tr. Katherine Ann Jensen. In Alice A. Jardine et Anne M. Menke, éds. Shifting Scenes. Interviews on Women, Writing, and Politics in Post-68 France : 71-78. New York, Columbia University Press, 1991. 222 p.

[Entretien avec Alice Jardine]

 

« Marguerite Duras parle de l’écriture, du cinéma, d’elle-même : “Vous faites une différence entre mes livres et mes films ?” ». Le Monde, 13 juin 1991, pp. 18-19.

[Jean-Michel Frodon et Danièle Heymann]

 

« Mes amours, c’est moi ». Lire nº 193, octobre 1991, pp. 58-59.

[Pierre Assouline]

 

1992

« “Appelez-moi Marguerite Duras de Trouville” ». Ouest-France, 3 août 1992.

[Roland Godefroy]

 

« La Brune de la Dordogne ». Libération, 27 février 1992, p. 32.

[Marianne Alphant]

 

« Les Nostalgies de l’amante Duras ». Le Nouvel Observateur, 24 juin-1er juillet 1992, pp. 53-55.

[Jean-Louis Ézine]

 

« Rencontre avec le réalisateur de L’Amant ». Le Monde, 23 janvier 1992, pp. 30-31.

[Danièle Heymann et Jean-Michel Frodon s’entretiennent avec Jean-Jacques Annaud. Duras y est largement évoquée]

 

« “Vive Cresson et la lutte des classes !” ». Le Nouvel Observateur, 2-8 avril 1992, p. 38.

[Jean-Louis Ezine]

 

1993


« Dialogue. Benoît Jacquot filme Marguerite Duras ». Les Cahiers du Cinéma nº 467-468,  mai 1993, pp. 8-11.

[Benoît Jacquot]

 

« “L’Enfer”, nous dit Marguerite Duras ». Globe Hebdo 7, 24-30 mai 1993, pp. 8-9.

[Maurice Najman avec Guy Lagache et Christine Ockrent]

 

« An Interview with Marguerite Duras ». In Two by Duras, pp. 59-86.

[Ana María Moix]


1999
 


Dits à la télévision
. Entretiens de Marguerite Duras avec Pierre Dumayet. Paris, atelier/E.P.E.L., 1999. 78 p.


 

2001

Marguerite Duras. La Couleur des mots, entretiens avec Dominique Noguez. Paris, Benoît Jacob, 2001. 247 p.


 

2006

Duras, Marguerite, Mitterrand, François, Le Bureau de poste de la rue Dupin, Paris,  Gallimard, 2006. 168 p.



2011


«Le plus difficile c'est de se laisser faire». Le Magazine littéraire, no. 513, novembre 2011, pp. 50-51. (voir aussi no. 278, 1990).
                [Aliette Armel]


2012


«Entretiens avec Marguerite Duras : on ne peut pas avoir écrit Lol V. Stein et désirer être encore à l'écrire ». Paris, Bourin, 2012. 109 p.
  Préface et notes de Jean Cléder.
             [Ceton, Jean Pierre].


2013



« Femmes ». Entretien de Marguerite Duras avec Susan D. Cohen. Initiales 3, (MD). Lyon, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Décembre 2013. pp. 48-51. [Inédit, réalisé le 15 et 23 juillet 1982].


La passion suspendue.
Entretiens avec Leopoldina Pallotta della Torre. Traduit de l'italien par René de Ceccatty. Paris, Seuil. 2013. 196 p. (voir 1989). 


2014


Marguerite Duras. Le Livre dit. Entretiens de Duras filme. Édité par Joëlle Pagès-Pindon. Paris, Gallimard (Collection Les Cahiers de la NRF). 2014.



2015


Cléder, Jean. Cinéma invisible : L'Amant de Marguerite Duras, entretiens inédits entre Marguerite Duras et Claude Berri, Paris, Editions Nouvelles Cécile Defaut, (collection "Affinités"), 2015.



Le Dernier des métiers. Entretiens (1962-1991). Edition établie et post-facée par Sophie Bogaert. Paris, Seuil. 2016. 448 p.